Formulaire de recherche

Bail accordé à Jacques BANSE : 12-04-1690 [3H370]

Pour Jacques Banse de Wambaix le 12 avril 1690.

Comparut personnellement vénérable seigneur Monseigneur Dom Louis de Marbaix par la permission divine, abbé de la maison et abbaye de Saint Sépulchre, ordre de saint Benoit, en la ville de Cambrai et reconnut de sa bonne volonté avoir donné et accordé à titre de bail et louage à Jacques Banse carlier demeurant au village de Wambaix, lequel aussi comparant, a promis tenir audit titre le nombre de quatre mencaudées labourables situées en une pièce au terroir du Rocquier, paroisse de Wambaix, tenant à trois mencaudées d'Amand Hutin, au jardin de Jean Défossez, au flagard du seigneur et au jardin des héritiers de Monsieur Messin. Ainsi que lesdites quatre mencaudées de terre se comportent et extendent sans autrement les livrer par corde ni mesure pour par ledit preneur et après lui sa femme et son fils Jacques Banse en jouir, user et posséder le terme et espace de neuf ans routiers et en suivant l'un l'autre pour commencer à entrer en jouissance prestement parmi et moyennant en rendre et payer audit seigneur abbé, son receveur ou commis tant à … comme à charge la somme de vingt florins carolus tels que de vingt pattars pour le florin et vingt pattars pour la récréation des religieux au jour des rois aussi par chacun an dont la première année de rendage et paiement sera et écherra à faire et payer à la Saint André prochain de cette présente année seize cent nonante et ainsi continuer à payer d'an en an à pareil jour le présent bail durant.

A charge de par ledit preneur de bien et dûment labourer, fumer, cultiver et amender lesdites terres sans les défroyer, refroisser ni les laisser en rietz. Comme aussi décharger et acquitter toutes rentes anciennes et foncières, tailles, gabelles et impositions quelconques mises et à mettre sus sans diminution dudit rendage, ni ledit preneur les pourra mettre en autrui main sauf le gré et consentement expres dudit seigneur sauf à peine de privation du présent bail ou de ce qu'à parfois resterait.

Lequel, lesdits comparants ont respectivement promis et promettent tenir, entretenir, payer, fournir, faire et laisser en jouir et entièrement accomplir en la forme et manière dite, savoir ledit seigneur abbé in fide prelati et ledit preneur par les foi et serment de tous ses biens & sur soixante sols tournois de peine à donner & renonçant à toutes choses contraires. Ainsi fait et passé audit Cambrai par devant le notaire public y résident soussigné avec lesdits comparants en présence de Jean Baptiste Stallart et de Géry Dubois y demeurant témoins pour ce requis et appelés le douze avril an seize cent nonante. A condition que ledit preneur a aussi promis de payer pour pot de vin de ce présent bail la somme de quatorze florins. Savoir six présentement et les autres huit florins restant après l'août prochain et vingt pattars pour le pot de vin des religieux au premier jour de juin aussi prochain et ont signé Louis abbé et A.Baron notaire, avec paraphe.

 

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.